En allant voir mes statistiques de consultations de ce blog (ah, que c'est beau d'avoir des super-pouvoirs!), je me suis aperçu, outre le peu d'intérêt que suscite cette page, que beaucoup d'âmes viruelles atterissent ici via Google. Et par une reherche précise: "je m'ennuie sur internet", décliné sur toutes ses formes. Comble de l'ironie, ils ne trouveront en ces murs qu'un léger texte sur le fait de s'ennuyer sur le net. Mais en aucun cas, cela ne résoudra leur problème. Et le présent texte en rajoute une couche. Gnark, gnark,...

Sortez de chez vous. Allez respirer l'air du dehors.

Abîme, ma belle abîme...